Panier Express

  • Aucun article dans votre panier.

Alimentation des flamants

Alimentation du flamant roseLe flamant est une formidable espèce d’oiseau échassier. Mais ce qui nous fascine le plus chez ce volatile c’est surtout la jolie couleur rose de son plumage qui le rend si majestueux. Pourtant, comme nous l'avons déjà vu, de sa naissance jusqu'à ses 3 ans environ le duvet du flamant reste gris/blanc.

Après observation on peut rencontrer des oiseaux à la couleur beaucoup moins attirante dans des parcs zoologique. Ce qui laisserait penser que ces oiseaux ne sont pas naturellement roses. Il a été démontré que c’est grâce à leur alimentation que nos échassiers revêtent leur extraordinaire plumage.

Au fil de la chaîne alimentaire

L'artemia salina est la principale nourriture du flamant lui donnant sa couleur rose.Dans les lagunes et étangs d’eau salée où vivent les colonies de flamants, prolifèrent des micros algues unicellulaires de couleur rose. Ces dernières sont mangées par des petites crevettes (Artemia Salina). Ces petits crustacé constituent la base alimentaire des volatiles. Le colorant rose (pigment photosynthétique) se transmet donc via la chaîne alimentaire. 

Nous retrouvons un peu la même réaction chimique chez l’homme quand ce dernier mange beaucoup d’aliments contenant des carotènes comme les carottes qui a tendance à colorer la peau dans des tons orangés. 

Une alimentation en danger face aux changements écologiques 


La préservation des flamants roses commence par son environnement.
Le volatile est très dépendant de son milieu de vie, il se nourrit uniquement des algues, protozoaires, crustacés et insectes pullulant dans les lagunes des zones côtières salées. Si des dérèglements importants dans son habitat venaient à se produire le flamant rose serait incapable de s’adapter à un autre régime alimentaire et viendrait de ce fait à disparaître.